Accueil > UNE AUTRE PAROLE > Discours > René BALME rend hommage à André Dartois

René BALME rend hommage à André Dartois

par René Balme | Catégorie : Discours | consulté 438 fois | 0 commentaire(s)


Hommage rendu à André Dartois le 17 décembre 2015 à 13h30 au funérarium de Givors.

Notre ami, notre camarade, André nous a quitté.
Avec mes collègues anciens élus de Grigny et avec les membres du Citoyen, nous nous associons à la douleur de sa famille, Christiane, Vanessa, Séverine, de ses proches, de ses amis, de ses camarades et nous leur présentons nos sincères condoléances.

En 1995 André était élu sur la liste de gauche, que j’avais l’honneur de conduire, en qualité de conseiller municipal.
En 2001 après la réélection de notre liste, André été nommé conseiller délégué. Il fut en charge du développement économique à partir de 2003.

En 2008, André se vit confier le poste de Conseiller délégué à l’environnement. A ce titre il représentait la ville au SMIRIL notamment, Syndicat intercommunal qui lui tenait particulièrement à cœur. Il animait à ce titre le CCE Conseil communal de l’’environnement.
Il avait initié toute une série d’actions allant du label ECOCERT pour le restaurant municipal à la charte zéro pesticide dans les espaces publics. Sans oublier, bien sur, la mise en place d’une mesure de protection des espaces naturels agricoles sur les 70 hectares du plateau agricole.

On lui doit, aussi, la création du marché aux fleurs qui chaque année connaissait un succès grandissant avec la manifestation des semis désobéissants qui y était associée.

André avait aussi participé à l’aventure de VALINSER, structure d’insertion qui fit un travail considérable, en son temps, mais du fermer ses portes faute de financements suffisant, notamment de la part de l’État.

André, militant communiste convaincu, c’était aussi un investissement sans faille dans toutes les campagnes électorales que nous avons pu mener : législatives, cantonales, régionales, municipales, etc.

Tout au long de ses 20 ans de mandat, il a su mettre ses compétences et ses convictions au service de Grigny et de ses habitants. Nous garderons de lui le souvenir d’un homme dévoué, toujours disponible et qui savait affronter les difficultés avec calme et détermination. André était un vrai militant au service de ses concitoyens.

C’était également un militant associatif dévoué et qui savait recadrer le débat en mettant en avant le bon sens. La Pétanque du Goret, la Boule joyeuse et, bien sur, l’Amicale Laïque, furent les associations dans lesquelles il était impliqué de manière militante.

Dédé, était aux origines de l’association Le Citoyen et, militant convaincu, il n’a raté aucune de ses manifestations et de ses initiatives.
André, c’était la bonne humeur, la convivialité, la fidélité à des idées et des idéaux de paix et de fraternité.

En amoureux de la nature qu’il a toujours été c’est à St André des Alpes qui aimait aller se ressourcer. Il avait, du reste, noué des liens d’amitié très forts avec nombre de personnes.

Dédé, ton départ laisse un grand vide, difficile à combler, pour toutes celles et ceux qui t’ont connu et apprécié.

Tu vas nous manquer camarade.
Tu nous manque déjà.

Salut Dédé.

  Convertir au format PDF.



A lire également sur Edito

Articles et brèves liées à Edito

1 / 3 next

1 / 3 next

1 / 3 next

1 / 3 next

1 / 3 next

Dans la même rubrique

Tous les articles publiés dans cette rubrique

1 / 4 next