Accueil > LE FRONT DE GAUCHE > 2012 > A mes amis de gauche, et d’ailleurs

A mes amis de gauche, et d’ailleurs

par René Balme | Catégorie : 2012 | consulté 719 fois | 1 commentaire(s)


A propos de la manif de demain à paris.

La récupération politique et médiatique est en route. La vigilance s’impose...

S’il vous semble utile d’aller manifester derrière vos oppresseurs ;
S’il vous semble utile d’aller manifester derrière ceux qui ont mis la Grèce, l’Espagne, et le Portugal à genoux ;
S’il vous plaît d’aller manifester derrière le Président fasciste d’Ukraine ou le premier ministre très à droite d’Espagne...
S’il vous plaît d’aller manifester derrière l’OTAN (qui est le bras armé des USA en Europe) et ceux qui financent le terrorisme international pour déstabiliser les démocraties ;
S’il vous plaît d’aller manifester... (La liste serait longue) ;
Allez-y sans moi, et que la fête soit belle avant les désillusions et le désordre qui va suivre car, ils pourront dire, alors, que les crimes où les mauvais coups qu’ils commettrons seront fait en votre nom...

Politis et Michel Saoudais, le dit mieux que moi :

Les citoyens sont invités à prendre le gratin en marche

La grande marche convoquée pour défendre les « valeurs républicaines » a subitement pris, vendredi soir, une toute autre tournure. Celle d’une très mauvaise blague faite aux « anars » de Charlie hebdo qui brocardaient tous les pouvoirs et tous les obscurantismes. L’atterrante controverse politicienne autour de la présence ou non du Front national, et la mainmise des partis politiques sur l’organisation de ce rassemblement avait déjà confisqué l’émotion et le sursaut citoyen qui s’étaient manifestés à travers le pays sitôt connu le raid meurtrier des frères Kouachi. Comme si cela ne suffisait pas, après le dénouement des deux prises d’otages de Damartin-en-Goële et Paris, plusieurs chefs de gouvernement européens et dirigeants de l’Union européenne se sont invités dans le cortège. Avant que François Hollande confirme qu’il en serait.

Marcheront donc autour de François Hollande et Manuel Valls, entre République et Nation, dimanche :

la chancelière allemande Angela Merkel,
le premier ministre britannique David Cameron,
le président du conseil italien Matteo Renzi,
le président du gouvernement espagnol Mariano Rajoy,
le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker,
le président du Parlement européen, Martin Schulz,
le président du Conseil européen Donald Tusk,
le chef du gouvernement danois Helle Thorning-Schmidt,
le chef du gouvernement belge Charles Michel,
le chef du gouvernement néerlandais Mark Rutt,
le premier ministre hongrois Viktor Orban,
le président ukrainien Petro Porochenko...

L’Afrique sera représentée à cette Garden party... . (Lire la suite en cliquant sur le lien ci-dessous).
http://www.politis.fr/Les-citoyens-sont-invites-a,29624.html

René BALME
Le 10 janvier 2015

  Convertir au format PDF.


1 Message

  1. David dit :

    effectivement, les manifestants sont en train de se faire récupérer, Manuel Valls appelle à perpétrer "l’esprit du 11 janvier" (sic) : en clair : "français, continuez de respecter l’union sacrée" : "obéissez à ma politique", et donc, "continuez, plus que jamais, d’obéir à vos oppresseurs".
    Et bien non, je ne suis pas Charlie, ou plutôt je ne le suis plus, depuis que Phlippe Val est venu y donner ses leçons de capitalisme, d’atlantisme et de sionisme. J’ai au moins été Charlie entre 1990 et 2000, et puis, mes critiques n’enlèvent rien à mon admiration pour les journalistes de Charlie Hebdo tués par cet attentat , et n’enlèvent rien non plus à mes condoléances envers les proches de toutes les victimes (journalistes ou non).
    Mais ce ne sont pas ces émotions médiatiques qui nous libéreront du terrorisme. Ce sont les réflexions que nous devrons avoir sur ses causes.


A lire également sur Edito

Articles et brèves liées à Edito

1 / 3 next

1 / 3 next

1 / 3 next

1 / 3 next

1 / 3 next

Dans la même rubrique

Tous les articles publiés dans cette rubrique

1 / 4 next