Accueil > CRÉATIONS > Ecriture > "Sans concession", le nouvel ouvrage de René BALME

"Sans concession", le nouvel ouvrage de René BALME

par René Balme | Catégorie : Ecriture | consulté 1020 fois | 2 commentaire(s)


Source : Le Citoyen

Le nouvel ouvrage de René Balme viens de paraître aux éditions La passe du vent, le 8 début octobre 2013

Dans sa préface, ô combien émouvante, Lionel Bourg nous ouvre les portes de ce qui va défiler sous nos yeux tout au long des quelques 180 pages de l’entretien que René Balme a accordé à Thierry Renard : Sans concession. Et le titre n’est pas choisi au hasard ! Il reflète l’exactitude de ce dialogue au cours duquel René Balme se livre en dehors de toute langue de bois ; en dehors du politiquement correct ; en dehors de toute bien-pensance... Car René Balme ne cherche pas à être aimé, ni à plaire. Il mène un combat de longue date pour que l’être humain soit placé au centre de toutes les décisions. Et ce n’est pas chose facile ! Ce combat politique qui a pris source au coeur des Cévennes s’est prolongé dans la région lyonnaise et surtout à Grigny, ville dont il est le maire depuis 1992. Grigny, cette ville devenu le laboratoire de ce qu’il est possible de faire lorsque l’ambition politique s’efface au profit de l’être humain, de son bien-être, du vivre ensemble, de la convivialité, du métissage et, bien sûr, de son environnement.

Mais, René Balme a eu plusieurs vies dont certaines ont été menées de front ou en parallèle !

Si le plasticien des années 80 a posé les pinceaux et l’aérographe pour se consacrer à la gestion de sa ville, l’écrivain et le poète n’ont jamais cessé de créer, bien souvent au coeur de la nuit.
C’est de tout cela dont il est question dans l’ouvrage à paraître aux éditions La passe du vent.

L’entretien ou plutôt la discussion entre l’auteur et Thierry Renard n’évite aucun sujet et ne connaît pas la censure.

Alors que bien des ouvrages publiés par, ou sur, des hommes politiques sont censés, non pas éclairer sur la personnalité de leurs auteurs, mais plutôt enjoliver un parcours pas toujours exemplaire, l’ouvrage de René Balme ne cherche pas, lui, à caresser le lecteur dans le sens du poil.
Comme dans ses discours ou articles, René Balme dit ce qu’il pense vraiment, au risque de choquer ou surprendre. Le résultat est à l’image du personnage : élégant et raffiné parfois, tonitruant souvent et sans concession toujours.

Pour vous donner envie d’aller plus loin, nous vous offrons un extrait de la préface rédigée par Lionel Bourg : [...] Ne possédant pas grand’chose, je ne la livre ainsi que pour la partager, sachant que René Balme, qui va parler bientôt, saura s’y reconnaître et qu’elle en dit je crois sur lui plus long qu’un laborieux témoignage. C’est que René, s’il assume ou incarne, plus souvent qu’à son tour, l’exacte, la rigoureuse contestation politique du monde tel qu’il est, ne réduit pas son rôle à la simple expression, fût-elle radicale, d’une critique toujours un peu sujette à caution de la société marchande. Il l’affronte. Y plonge des mains qu’il eût voulu gantées pour de seules caresses. L’exècre au point de se consumer, peignant, écrivant, vivant et se souvenant à Grigny de cette Cévenne réfractaire où, qu’importent les monarques, l’on se familiarisait très tôt avec le maniement des frondes. [...]


Attention, erratum.
 [1]

Sans concession
La passe du vent - « La callonne » - 01090 grenouilleux.
ISBN 978-2-84562-234-0
13 euros dans toutes les bonnes librairies, les magasins en ligne ou en le commandant à l’auteur rbalme@wanadoo.fr.

  Convertir au format PDF.


P.-S.

Article mis à jour le 9 octobre 2013

Notes

[1Les éditeurs de cet ouvrage tiennent à présenter leurs excuses à Monsieur René Balme ainsi qu’aux futurs lecteurs pour l’erreur qu’il ont commise, page 34.
En effet, la phrase prononcée par l’auteur est la suivante :
« Je les ai mis au défi de trouver, dans mes écrits, mes discours, mes vidéos et dans l’ensemble de ce que j’ai publié quelque chose qui pourrait être considéré comme étant antisémite. Ils n’ont rien trouvé, et pour cause : je suis profondément antiraciste... »

2 Messages

  1. Lise dit :

    Rapport de René Balme avec les Cévennes ?


Dans la même rubrique

Tous les articles publiés dans cette rubrique

1 / 3 next