Accueil > APPELS, PÉTITIONS > Communiqués > René BALME sera candidat aux municipales de 2014

René BALME sera candidat aux municipales de 2014

par René Balme | Catégorie : Communiqués | consulté 8137 fois | 2 commentaire(s)

En bas de page vous pouvez télécharger les communiqués de presse du PG et du PCF soutenant ma candidature.


Communiqué de presse
Déclaration de René BALME, maire de Grigny 69,
candidat aux élections municipales de mars 2014.

Les élections municipales auront lieu en mars 2014. Je me porte candidat à ma propre succession pour le prochain mandat 2014-2020, à la demande de mes camarades du Front de Gauche et de nombreux habitants de la commune représentant un large éventail politique. Sur les 29 élus du Conseil municipal, ils sont 17, du Front de gauche et des Personnalités de gauche, à me demander de conduire la liste en 2014. A ce jour, localement, le Parti communiste français et le Parti de gauche soutiennent également ma candidature et travaillent, avec moi, à la constitution de cette liste.

Mon ambition, notre ambition, est de rassembler toutes les forces humanistes et généreuses qui s’engagent résolument pour placer l’être humain au centre de la gestion municipale. C’est, me semble-t-il, essentiel pour contrer, un tant soit peu, les sales coups de la politique nationale. J’invite l’ensemble de la gauche, dans sa grande diversité, à nous rejoindre.

Le contexte politique que nous vivons aujourd’hui laisse, en effet, nombreux d’entre nous interrogatifs, inquiets, déçus, voire en colère. La situation politique de la France est historique : le Sénat et l’Assemblée nationale sont à gauche, la présidence de la République aussi. Ce n’était jamais arrivé. Mais les espoirs et les exigences que nous avions sont largement ignorés. Cette gauche trahit la justice sociale et l’intelligence de chacun. Cette gauche nous trahit à une époque où il est légitime d’espérer vivre mieux en partageant les progrès et exiger que nos enfants vivent encore mieux que nous. Les choix politiques gouvernementaux et internationaux nous conduisent sur des chemins qui sont très éloignés de ces espérances. Il convient donc désormais de tirer vers la gauche l’ensemble des politiques qui sont menées en France. La campagne des Municipales devrait nous donner les moyens de le faire.

Depuis 1977, les Grignerotes et les Grignerots confient la gestion de la commune à la vraie gauche ; celle qui est fraternelle, humaniste, solidaire, écologiste et très éloignée du carriérisme et de la financiarisation que nous combattons. Depuis 1977, les équipes successives majoritaires d’élus, conseillers municipaux, conseillers délégués, adjoints et maires ont respecté leurs engagements qui allaient dans le sens de l’amélioration du quotidien des gens, la co-construction, avec les habitants, d’une ville sympathique, saine, belle, conviviale avec un attachement particulier à contribuer à la meilleure éducation possible de nos enfants. Ces promesses sont toujours allées à contre-courant d’une société violente et égoïste. A son petit niveau, leur traduction a conduit la Ville de Grigny à devenir le second employeur de la commune et à développer l’emploi dans d’autres secteurs grâce à ses investissements. Ces engagements tenus font de Grigny une ville dynamique qui écoute, entend, soutient et aime ses habitants.

Certains qui étaient avec nous au début de ce mandat, n’ont pas pu appliquer les promesses faites pendant la campagne électorale, ils se sont placés, de fait, dans l’opposition. Toutes difficiles et déchirantes soient ces situations, elles doivent être assumées. Pour ce qui me concerne, je les accepte, malgré le sentiment de trahison que j’en ai retiré. L’essentiel ayant toujours été de tirer tous les Grignerots vers le haut, grâce à l’action publique.

Le service public est et demeure, en effet, la seule conception égalitaire, généreuse et respectueuse de l’être humain et de la planète. Le service public requiert, chacun le sait, des moyens ; des moyens solidaires. Dans l’époque que nous vivons aujourd’hui, il faut de plus en plus de courage pour assumer ces choix. L’équipe municipale qui est demeurée fidèle à ces engagements, et moi-même, avons ce courage. Il consiste à placer l’être humain au centre de la gestion municipale, quel qu’en soit le prix.

Notre expérience de démocratie participative et de budget participatif – l’un des plus aboutis en France – fait de Grigny un exemple, un phare dans ce domaine. Il nous appartient de faire en sorte qu’il puisse continuer à briller longtemps encore. C’est pourquoi, j’invite toutes les personnes qui se retrouvent dans notre action humaniste, solidaire et progressiste à nous rejoindre, au-delà des clivages politiques et philosophiques.

Un changement de politique pour Grigny signifierait la perte de nombreuses actions éducatives, sociales, participatives, culturelles, d’aménagement du territoire au plus près des habitants. Les opposants de droite et de gauche à Grigny font savoir depuis longtemps leur volonté de réduire les dépenses publiques à tout prix, comme le préconisent l’Union européenne et les gouvernements successifs. C’est le choix de l’argent contre l’être humain. Ce serait la mise en œuvre d’une casse du service public local, sans précédent.

Oui, les Grignerotes et les Grignerots méritent le meilleur. Oui, je demeure fidèle à mes engagements pour faire tout ce qui est en mon pouvoir afin que le meilleur leur soit attribué. Oui, cela implique de croire et d’accepter le développement de toutes les solidarités, y compris financières. Grigny est une ville singulière. Préservons-la et construisons, ensemble, une liste de 29 candidates et candidats loyaux envers les Grignerots ; construisons, ensemble, un programme pour 2014-2020 qui garantisse, au-delà des nécessités de la vie quotidienne et du développement des services publics, les petits bonheurs simples qui rendent la vie meilleure.

A Grigny, le 22 février 2013
René BALME,
candidat aux Municipales de mars 2014.

  Convertir au format PDF.



Communiqué de presse du PCF

Le PCF soutient la candidature de René BALME.


Communiqué de presse du PG

Le PG soutient la candidature de René BALME

2 Messages

  1. Christian dit :

    Le soutien à votre candidature, Monsieur le Maire, va bien au-delà de Grigny. J’habite Lyon, mais, en tant que militant au Front de Gauche, je salue les actions menées à Grigny.

    Je lance un appel pour que de telles initiatives soient portées par le Front de Gauche, partout en France, et par les groupes de la vraie gauche en Europe.

    L’heure est à un nouveau sursaut en Europe, face aux nouvelles menaces sur la paix sociale, alimentées par la déception vis à vis de politiques européennes, et d’états complices, qu’ils soient dirigés par des élus d’extrême-droite, de droite, ou du parti qui n’a plus de "socialiste" que le nom.

    Que signifie le "socialisme" en France, après la négociation des mesures de régression sociale exigées par el MEDEF, avec l’A.N.I.? (accord national interprofessionnel) ? Comment qualifier l’action d’un gouvernement à Notre-Dame-des-Landes, avec le financement d’une firme privée par l’argent public, avec le gazage des occupants, et l’envoi de forces répressives avec l’argent du contribuable, à qui on veut faire croire qu’il n’y aurait pas assez d’argent pour financer les retraites, la sécurité sociale, les salaires, et, plus généralement, les droits sociaux acquis, notamment, par les combats des résistants.

    Un nouveau sursaut est nécessaire en Europe.
    Nous avons besoin de nouvelles politiques écologiques et sociales.

  2. GOUBERT CHRISTIAN dit :

    Elu adjoint au maire auprès de René Balme depuis 18 ans, je me réjouis de sa candidature à sa propre succession ! Car ce n’est pas un simple maire qui fait de la simple gestion d’une ville comme Grigny. C’est un homme courageux qui fait de la Politique au sens citoyen du terme. Si tous les maires agissaient comme lui, le pays irait beaucoup mieux ! René Balme 2014 : Le courage et l’audace de la VRAIE Gauche face à la droite et les socio-lbéraux...On va leur mettre une déculottée !

    Christian Goubert,
    adjoint au maire de Grigny
    membre du Parti de Gauche


Dans la même rubrique

Tous les articles publiés dans cette rubrique

1 / 6 next