Accueil du site > UNE AUTRE PAROLE > Communiqués > Palestine : René Balme, maire de Grigny 69, (...)

Palestine : René Balme, maire de Grigny 69, interpelle les parlementaires

par René Balme | Catégorie : Communiqués | consulté 196 fois | 0 commentaire(s)


Grigny, le 12 juillet 2011

Madame, Monsieur le Député,
Madame, Monsieur le Sénateur,

En juin dernier, le Conseil municipal de Grigny a voté un soutien à la Mission internationale Bienvenue en Palestine dont l’objectif était, durant la période du 08 au 16 juillet 2011, d’aider les Palestiniens de Cisjordanie à planter ou replanter un maximum d’oliviers sur leurs terres. Je me permets de vous interpeller aujourd’hui, pour vous demander d’intervenir auprès du parlement et du gouvernement français pour qu’ils exigent le droit de passage des ressortissants français de cette Mission auprès des autorités israéliennes.

En effet, Israël se permet de demander aux compagnies aériennes de ne pas valider les billets des membres de cette Mission et de leur interdire l’accès à l’avion. Certains des voyageurs qui ont obtenu leur carte d’embarquement ont été immédiatement arrêtés et emprisonnés à leur arrivée à l’aéroport Ben Gourion, à Tel Aviv. Le gouvernement français reste muet et inactif sur ce scandale qui bafoue la libre circulation de ses ressortissants.

La Mission internationale Bienvenue en Palestine avait également l’objectif d’expérimenter la franchise sur sa destination et ses motivations en refusant de mentir et de se cacher ou de signer des engagements (illégaux) à ne pas se rendre dans les territoires palestiniens. La démonstration est aujourd’hui faite, s’il fallait, qu’au blocus de Gaza établi par le gouvernement israélien depuis quatre ans, s’ajoute un deuxième blocus, tout aussi intolérable, sur l’ensemble des territoires palestiniens de Cisjordanie. Il consiste à refouler des voyageurs, sans motif ; pour d’autres à les humilier pendant des heures et de manière parfois raciste ; pour d’autres enfin à les emprisonner.

Je vous prie de bien vouloir intervenir instamment auprès du parlement et du gouvernement français afin d’exiger des autorités israéliennes qu’elles traitent normalement et correctement les ressortissants français quand ils arrivent dans un aéroport pour se rendre en Palestine, tout comme le sont les citoyens israéliens qui viennent en France.

La France, pays des droits de l’homme ne peut accepter, sauf à se discréditer, que l’on puisse traiter de la sorte ses ressortissants et qu’on les accuse sans aucune preuve de visées subversives ou terroristes alors qu’ils se rendent pacifiquement, fraternellement et dans un but humanitaire dans un pays occupé illégalement depuis des décennies par un État qui viole systématiquement toutes les règles du droit international. Le parlementaire que vous êtes ne peut demeurer silencieux face à cette agression caractérisée de nos compatriotes à l’étranger.

Dans l’attente de vous lire,

je vous prie d’agréer, Madame, Monsieur le Député, Madame, Monsieur le Sénateur, mes respectueuses salutations.

René BALME
Maire

  Convertir au format PDF.



Lettre aux parlementaires

Dans la même rubrique

Tous les articles publiés dans cette rubrique

1 / 14 next