Accueil du site > UNE AUTRE PAROLE > Communiqués > Drapeau palestinien : René Balme soutient (...)

Drapeau palestinien : René Balme soutient Bernard Genin

par René Balme | Catégorie : Communiqués | consulté 278 fois | 0 commentaire(s)

Sur interpellation du préfet, le Tribunal Administratif de Lyon a condamné Bernard Genin, maire de Vaulx-en-Velin a retirer le drapeau palestiniens qui flottait aux abords de son Hôtel de Ville. Une décision essentiellement politique qui se cache derrière l’obligation de neutralité du service public. Pour résumer, nous dirons que le TA a condamné les élus à ne plus faire de politique dans l’exercice de leur mandat d’élu et il leur retire le droit de mettre en œuvre le programme municipal sur lequel ils ont été élus.

Réaction de René Balme, maire de Grigny, en soutien à Bernard Genin.


Mairie de Vaulx-en-Velin
M. Bernard GENIN, Maire
2 place de la Nation
69120 VAULX-EN-VELIN

Objet : retrait du drapeau Palestinien
Grigny, le 7 juillet 2011

Monsieur le Maire, mon cher Bernard,

C’est avec consternation et colère que j’ai appris la décision du Tribunal Administratif te condamnant à retirer le drapeau palestinien des abords de la mairie de ta Ville.

C’est une décision essentiellement politique qui ne me surprend pas, tant il a été démontré dans les mois qui viennent de s’écouler - voire les années - que notre gouvernement et ses représentants sont à la botte de l’État d’Israël : cet État voyou qui ne respecte pas les résolutions de l’ONU, qui est accusé de crimes de guerre sur le territoire de Gaza en 2009, qui s’approprie les eaux territoriales méditerranéennes et qui, au travers de structures qui s’autoproclament « représentatives des institutions juives en France » se permet d’intervenir dans la gestion démocratique de notre pays, de ses collectivités et de ses communes en exerçant sur les élus de la République des pressions administratives et juridiques intolérables.

Nous sommes les élus du peuple de France et des élus locaux portés par le suffrage universel sur la base de programmes municipaux clairs. Nous ne nous laisserons pas imposer, par quiconque, des choix qui seraient contraires aux-dits programmes et à la volonté de nos populations.

Notre soutien aux peuples opprimés et en lutte ne doit pas faiblir, n’en déplaise aux préfets et autres mercenaires du libéralisme politique qui ont, eux, une vision sélective, des luttes, des crimes de guerre, des génocides, de l’impérialisme, des révolutions... et du droit international.

Notre combat, ton combat, est juste, il place l’homme au centre de notre action et il affiche clairement que l’avenir est dans la coopération, l’amitié et la fraternité entre les peuples et les individus. Des notions qui sont absentes de la politique menée par l’État d’Israël et ses soutiens internationaux au rang desquels la France occupe une place privilégiée.

Quand l’État Français se couche devant des puissances internationales, tout devient possible, et l’histoire s’apprête à bégayer dangereusement. Le courage des élus de la République, dans ces moments là, consiste à désobéir avec fierté et détermination.

C’est pourquoi, la Ville de Grigny, outre le soutien qu’elle affiche au peuple palestinien occupé et martyrisé a décidé de faire de Salah Hamouri, notre compatriote, son citoyen d’honneur le 16 mai 2009. Son portrait est affiché aux abords de l’Hôtel de Ville et il y demeurera jusqu’à sa libération. C’est une décision politique que nous assumons collectivement.

Reçois mes amitiés combatives et mes encouragements les plus vifs à poursuivre le combat.

René BALME
Maire
Le 7 juillet 2011

  Convertir au format PDF.



Courrier Genin

Soutien de René Balme au maire de Vaulx-en-Velin


Dans la même rubrique

Tous les articles publiés dans cette rubrique

1 / 14 next