Tout ce qui est à nous ne nous appartient pas

Todo lo que es nosotros 1)Tout ce qui est à nous
Tot el que és nosaltres
Tot aquò nostre,

Tout ce qui est a nous ne se peut partager avec n’importe qui.
Il fut un temps où la rive projetait de revenir vers le versant des pleurs.
Il fut un temps. Ce temps.

Aquel temps qu’a vira e que se tournara pas 2)Ce temps qui a bifurqué et qui ne reviendra pas

Aujourd’hui, je reprend la direction des fleurs
Mais elles on séché dans le sang et les pleurs
C’est comme si l’été nous avait lardé
De ses lames obscures et tellement fragiles…
Il y eut un matin. Il n’y eu pas de soir.

Totis son morts coma la pailho qui crema al vent de l’istòria  3)Tous sont mots comme la paille qui brûle au vent de l’histoire

Et quand la nuit fut venue, les lucarnes s’allumèrent
Pour raconter l’histoire
Á la manière des vainqueurs

Aqueles son morts à la guèrra, pe’l somi escampilhat  4)Ceux-là sont morts à la guerre dans un rêve éparpillé

Tu ne chanteras plus mon frère
Á Barcelone où ailleurs le temps s’est raccourci
Et les luttes sont vaines… semble-t-il
Dans le silence des ténèbres au chant des oiseleurs
Á la montée des vagues qui s’étalent sous la lune
Écoute le cœur qui bat encore avant de s’arrêter
Et malgré ce sang sur la route…

E malgrat aquel sang sur la routa 5)Et malgré ton sang sur la route
Y a pesar de esta sangre sobre el camino
I tot i la sang en el camí

And despite this blood on the road
Und trotz des Blutes auf der Straße
E nonostante il sangue sulla strada

Etc.
Il faut chanter mon frère, il faut chanter…

Nos cal cantar mon fraire 6)Il nous faut chanter mon frère
Nos cal cantar à la nueit qui s’en dabalo… 7)Il nous faut chanter à la nuit qui descend

Il y eut un matin. Il n’y eu pas de soir

Grigny le 18 août 2017 – 23h00

References   [ + ]

1. Tout ce qui est à nous
2. Ce temps qui a bifurqué et qui ne reviendra pas
3. Tous sont mots comme la paille qui brûle au vent de l’histoire
4. Ceux-là sont morts à la guerre dans un rêve éparpillé
5. Et malgré ton sang sur la route
6. Il nous faut chanter mon frère
7. Il nous faut chanter à la nuit qui descend

Leave a Comment